gravure de Dado

gravure de Dado

Partager :

Dommages collatéraux

Utiliser les flèches gauche et droite du clavier pour passer manuellement d’une image à l’autre.  Survoler les images pour afficher leur légende.  Cliquer sur les images pour les agrandir en grand et très grand formats .

Dommages collatéraux I
Dommages collatéraux I, 2000, collage, 114 × 84 × 6 cm.
Photo : Claude Lemarié.
Dommages collatéraux II
Dommages collatéraux II, 2000, collage, 114 × 83,5 × 6 cm.
Photo : Claude Lemarié.
Saint Lazare
Saint-Lazare, Gisors, 1999, collage, 120 × 80 cm. Ajout posthume
en savoir plus
Photo : Alberto Ricci.
Quai d’Orsay I
Quai d’Orsay I, 1999, technique mixte et collages, 120 × 80 cm. Ajout posthume
en savoir plus
Madeleine Albright, Grande Prêtresse des dommages collatéraux
Madeleine Albright, Grande Prêtresse des dommages collatéraux, 2008.
Photo : Domingo Djuric.

En hommage aux Têtes de suppliciés de Théodore Géricault (Musée National des Beaux-Arts, Stockholm).

« Selon l’apôtre Boniface (VIIe s.), les Slaves étaient “la plus répugnante et la plus vile des races humaines”. Ils vivaient sous un régime patriarcal, cultivant la terre en commun, sacrifiant à leurs nombreux dieux des animaux et des prisonniers, pratiquant l’incinération et accompagnant les funérailles de festins et de jeux guerriers. Les femmes se faisaient brûler sur le bûcher de leur mari. » (Larousse du XXe siècle, 1933)

gravure de Dado