gravure de Dado

gravure de Dado

Partager :

Dado – Repères biographiques
Années 1980

Cliquer sur les images pour les agrandir
en grand et très grand formats

Diaporama
plein écran   

1980Dado commence à travailler chez Biel Genty, imprimeur en taille-douce à Montjavoult.

1981Exposition de dessins et de collages organisée par Christian Derouet au Cabinet d’Art Graphique du Centre Pompidou. À la demande des «Amis du Musée», Dado réalise un diptyque à la pointe sèche. Dado travaille toute une année (été 1981 - automne 1982) à l’atelier Lacourière-Frélaut à Paris où il grave treize cuivres qui donnent naissance à une centaine d’états.

Dado et Roland Topor

Dado et Roland Topor. Vernissage à la galerie La Hune en 1983. Ajout posthume
en savoir plus
Photo : Domingo Djuric.

1982Le docteur Katz est à l’origine de la collaboration qui débute avec la Galerie Beaubourg. Début de la série Buffon suite à la lecture de l’œuvre du célèbre naturaliste.

1983Grand Prix étranger de gravure à Varna (Bulgarie). Voyage en famille à Varna, Sofia, puis à Istanbul, où il visite le cimetière décrit par Gérard de Nerval, un de ses auteurs de prédilection.

Denise Klossowski, Joyce Mansour et Dado

Denise Klossowski, Joyce Mansour et Dado vers le milieu des années 1980. Ajout posthume
en savoir plus
Photo : Domingo Djuric.

1984Rétrospective de ses œuvres à partir de 1961 au Musée Ingres à Montauban. Mort d’Henri Michaux que Dado estimait énormément.

Diplôme de chevalier de l’ordre des Arts et des Lettres

Diplôme de chevalier de l’ordre des Arts et des Lettres. Ajout posthume
en savoir plus

1985Parution d’un ouvrage de bibliophilie, Le Terrier de Kafka, illustré de neuf pointes sèches.

Utiliser les flèches gauche et droite du clavier pour passer manuellement d’une image à l’autre.  Survoler les images pour afficher leur légende.  Cliquer sur les images pour les agrandir en grand et très grand formats .

Le Terrier, 1984
Le Terrier de Franz Kafka, 1984, livre-objet illustré de neuf pointes sèches, 35 × 27 × 4 cm. Ajout posthume
en savoir plus
FNAC 91622 (1 à 9), Centre national des arts plastiques, © CNAP / Photo : Yves Chenot.
Le Terrier, 1984
Le Terrier de Franz Kafka, 1984, livre-objet illustré de neuf pointes sèches, 35 × 27 × 4 cm. Ajout posthume
en savoir plus
FNAC 91622 (1 à 9), Centre national des arts plastiques, © CNAP / Photo : Yves Chenot.
Le Terrier, 1984
Le Terrier, 1984, gravure à la pointe sèche, 18 × 13,5 cm. Ajout posthume
en savoir plus
Le Terrier, 1984
Le Terrier, 1984-1985, gravure à la pointe sèche reprise à la gouache, 18 × 13,5 cm. Ajout posthume
en savoir plus
Fonds de l’abbaye d’Auberive. Photo : Atelier Démoulin.
Le Terrier, 1984
Le Terrier de Franz Kafka, 1984, livre-objet illustré de neuf pointes sèches, 35 × 27 × 4 cm. Ajout posthume
en savoir plus
FNAC 91622 (1 à 9), Centre national des arts plastiques, © CNAP / Photo : Yves Chenot.
Le Terrier, 1984
Le Terrier de Franz Kafka, 1984, livre-objet illustré de neuf pointes sèches, 35 × 27 × 4 cm. Ajout posthume
en savoir plus
Le Terrier, 1984
Le Terrier, 1984, gravure à la pointe sèche, 18 × 13,5 cm. Ajout posthume
en savoir plus
Le Terrier, 1984-1985
Le Terrier, 1984-1985, gravure à la pointe sèche reprise à la gouache, 18 × 13,5 cm. Ajout posthume
en savoir plus
Le Terrier, 1984
Le Terrier, 1984, gravure à la pointe sèche reprise à la gouache, 18 × 13,5 cm. Ajout posthume
en savoir plus
Collection André Gélis.
Le Terrier, 1984
Le Terrier de Franz Kafka, 1984, livre-objet illustré de neuf pointes sèches, 35 × 27 × 4 cm. Ajout posthume
en savoir plus
FNAC 91622 (1 à 9), Centre national des arts plastiques, © CNAP / Photo : Yves Chenot.
Le Terrier, 1984
Le Terrier, 1984, gravure à la pointe sèche, 18 × 13,5 cm. Ajout posthume
en savoir plus
Le Terrier, 1984
Le Terrier, 1984, gravure à la pointe sèche reprise à la gouache, 18 × 13,5 cm. Ajout posthume
en savoir plus
Collection André Gélis.
Le Terrier, 1984
Le Terrier de Franz Kafka, 1984, livre-objet illustré de neuf pointes sèches, 35 × 27 × 4 cm. Ajout posthume
en savoir plus
FNAC 91622 (1 à 9), Centre national des arts plastiques, © CNAP / Photo : Yves Chenot.
Le Terrier, 1984
Le Terrier, 1984, gravure à la pointe sèche, 18 × 13,5 cm. Ajout posthume
en savoir plus
Le Terrier, 1984
Le Terrier, 1984, gravure à la pointe sèche reprise à la gouache, 18 × 13,5 cm. Ajout posthume
en savoir plus
Collection André Gélis.
Le Terrier, 1984
Le Terrier, 1984-1985, gravure à la pointe sèche rehaussée à la gouache et au crayon, 18 × 13,5 cm. Ajout posthume
en savoir plus
Le Terrier, 1984
Le Terrier, 1984, gravure à la pointe sèche, 18 × 13,5 cm. Ajout posthume
en savoir plus
Le Terrier, 1984-1985
Le Terrier, 1984-1985, gravure à la pointe sèche reprise à la gouache, 18 × 13,5 cm. Ajout posthume
en savoir plus
Le Terrier, 1984
Le Terrier, 1984, gravure à la pointe sèche reprise à la gouache, 18 × 13,5 cm. Ajout posthume
en savoir plus
Collection André Gélis.
Le Terrier, 1984
Le Terrier, 1984-1985, gravure à la pointe sèche rehaussée à la gouache et au crayon, 18 × 13,5 cm. Ajout posthume
en savoir plus
Le Terrier, 1984
Le Terrier, 1984, gravure à la pointe sèche, 18 × 13,5 cm. Ajout posthume
en savoir plus
Le Terrier, 1984
Le Terrier, 1984, gravure à la pointe sèche reprise à la gouache, 18 × 13,5 cm. Ajout posthume
en savoir plus
Collection André Gélis.
Le Terrier, 1984
Le Terrier, 1984, gravure à la pointe sèche, 18 × 13,5 cm. Ajout posthume
en savoir plus
Le Terrier, 1984
Le Terrier, 1984, gravure à la pointe sèche reprise à la gouache, 18 × 13,5 cm. Ajout posthume
en savoir plus
Collection André Gélis.
Le Terrier, 1984
Le Terrier, 1984, gravure à la pointe sèche, 18 × 13,5 cm. Ajout posthume
en savoir plus
Le Terrier, 1984
Le Terrier, 1984, gravure à la pointe sèche reprise à la gouache, 18 × 13,5 cm. Ajout posthume
en savoir plus
Collection André Gélis.
Le Terrier, 1984
Le Terrier, 1984, gravure à la pointe sèche, 18 × 13,5 cm. Ajout posthume
en savoir plus
Le Terrier, 1984
Le Terrier, 1984, gravure à la pointe sèche reprise à la gouache, 18 × 13,5 cm. Ajout posthume
en savoir plus
Collection André Gélis.

1986Une exposition rétrospective de son œuvre gravé est présentée à l’Artothèque de Toulouse. Découverte de l’Asie à travers un voyage en Thaïlande avec Yanitza, sa fille aînée.

Dado (Miodrag Djuric) vers 1987 Dado (Miodrag Djuric) vers 1987

Dado dans son atelier vers 1986. Photos : Domingo Djuric.

Dado (Miodrag Djuric) : Le Sizerin Dado (Miodrag Djuric) : Les Forges de Buffon

À gauche : Le Sizerin, 1987, huile sur toile, 146 × 97 cm.
À droite : Les Forges de Buffon, 1984-1985, huile sur toile, 195 × 130 cm.

1987Poursuite des lectures de Buffon. Plusieurs dizaines de fauteuils peints voient le jour; ils envahissent l’atelier jusqu’à saturation. Dado peint également des grands tableaux, comme Le Grand Duc, L’Azurin, Le Sizerin, Les Forges de Buffon. Il se lie d’amitié avec l’écrivain Claude Louis-Combet, dont il illustre Vacuoles.

L’atelier de Dado en 1987
L’atelier de Dado en 1987. Ajout posthume
en savoir plus
Photo : Philibert.
L’atelier de Dado en 1987
L’atelier de Dado en 1987. Ajout posthume
en savoir plus
Photo : Philibert.
L’atelier de Dado en 1987
L’atelier de Dado en 1987. Ajout posthume
en savoir plus
Photo : Philibert.
L’atelier de Dado en 1987
L’atelier de Dado en 1987. Ajout posthume
en savoir plus
Photo : Philibert.
L’atelier de Dado en 1987
L’atelier de Dado en 1987. Ajout posthume
en savoir plus
Photo : Philibert.
L’atelier de Dado en 1987
L’atelier de Dado en 1987. Ajout posthume
en savoir plus
Photo : Philibert.
L’atelier de Dado en 1987
L’atelier de Dado en 1987. Ajout posthume
en savoir plus
Photo : Philibert.
Dado dans son atelier en 1987
Dado dans son atelier en 1987. Ajout posthume
en savoir plus
Photo : Philibert.
L’atelier de Dado en 1987
L’atelier de Dado en 1987. Ajout posthume
en savoir plus
Photo : Philibert.
L’atelier de Dado en 1987
L’atelier de Dado en 1987. Ajout posthume
en savoir plus
Photo : Philibert.
L’atelier de Dado en 1987
L’atelier de Dado en 1987. Ajout posthume
en savoir plus
Photo : Philibert.
L’atelier de Dado en 1987
L’atelier de Dado en 1987. Ajout posthume
en savoir plus
Photo : Philibert.
L’atelier de Dado en 1987
L’atelier de Dado en 1987. Ajout posthume
en savoir plus
Photo : Philibert.
L’atelier de Dado en 1987
L’atelier de Dado en 1987. Ajout posthume
en savoir plus
Photo : Philibert.
L’atelier de Dado en 1987
L’atelier de Dado en 1987. Ajout posthume
en savoir plus
Photo : Philibert.
L’atelier de Dado en 1987
L’atelier de Dado en 1987. Ajout posthume
en savoir plus
Photo : Philibert.
L’atelier de Dado en 1987
L’atelier de Dado en 1987. Ajout posthume
en savoir plus
Photo : Philibert.

1988Dado se lie d’amitié avec Pierre Bettencourtun proche ami de Michaux– qui écrit pour l’artiste le texte du catalogue de son exposition en hommage à Buffon, «Buffon naturalisé».

Dado (Miodrag Djuric) et Danilo Kiš

Dado et Danilo Kiš en 1988. Photo : Marija Bajagić.

Cette année est aussi celle de l’incendie de l’atelier d’Hérouval, qui a lieu à l’automne. Dado reprend son travail dès le lendemain et réalise un ensemble de sculptures polychromes composées d’objets et d’éléments domestiques rendus inutilisables par le feu.

L’incendie de l’atelier d’Hérouval L’incendie de l’atelier d’Hérouval

L’incendie de l’atelier d’Hérouval : photographie de Jorge Amat et article de la rubrique faits divers du journal L’Impartial.

1989Une importante salle est consacrée à Dado lors de l’exposition de la donation Daniel Cordier au Centre Pompidou.

Dado (Miodrag Djuric) : Le Bonheur dans le crime Dado (Miodrag Djuric) : Le Bonheur dans le crime

Gravures du Bonheur dans le crime. Alain Controu, imprimeur. Ajout posthume
en savoir plus
Photos : Jean-Yves Lacôte.

Nouvel ouvrage de bibliophilie, Le Bonheur dans le crime de Barbey d’Aurevilly, édité par l’Imprimerie nationale et comprenant quinze gravures sur cuivre, aquatinte et pointe sèche tirées sur les presses de l’atelier Alain Controu. Séjour à Calcutta à l’automne en compagnie de Domingo, son fils photographe.

gravure de Dado (Miodrag Djuric)